Aujourd'hui ouvert jusqu'à 21h00
Prendre Rendez-Vous
Scellant dentaire

Scellant dentaire

Scellant dentaire : pour protéger la dent !

Brossage régulier des dents, alimentation équilibrée, visites régulières de contrôle chez le dentiste… Parfois, l’application de ces méthodes ne nous permet pas d’éviter la formation d’une carie, première ennemie des dents. Pour assurer une protection maximale, on peut avoir recours à une méthode efficace: l’application de scellants.

Avec le scellant, protégez la dent

Le scellant est une mince couche de résine protectrice appliquée sur les surfaces dentaires. Il est utilisé pour prévenir et protéger des caries qui se développent dans les puits et les sillons des dents postérieures.

Si le fluor est connu comme moyen efficace pour protéger la dent, son action est malheureusement limitée au niveau des surfaces lisses de l’émail. Il ne peut donc pas agir dans les surfaces occlusales des dents postérieures. C’est pour cette raison que votre dentiste vous proposera d’appliquer des scellants sur les molaires permanentes et préférablement, dès leur apparition en bouche. Il est reconnu que les scellants de puits et fissures réduisent d’environ 80% le risque de développer une carie dans les sillons de la dent. Il est utilisé depuis de nombreuses années comme moyen de prévention de la carie sur les molaires permanentes.

Comment applique-t-on le scellant sur les dents?

Le scellant s’applique sur une dent saine de tout individu présentant un risque de développer de la carie. Ce risque est accru chez les enfants et adolescents puisque l’émail de dents permanentes n’a pas atteint sa maturité.

Sa procédure d’application est très simple et ne nécessite pas d’anesthésie locale.

Tout d’abord, la dent est soigneusement nettoyée à l’aide d’une pâte sans glycérine et est débarrassée de la plaque et des débris alimentaires qui la recouvrent.

Par la suite, une solution acide est appliquée sur la surface de la dent afin d’éliminer les protéines présentes dans la salive qui la recouvrent. Ces protéines interfèrent avec l’adhésion du scellant sur la dent.

Le gel est ensuite rincé à l’eau claire et la dent est asséchée avec un jet d’air.

On applique ensuite la résine de scellement dans les sillons de la dent. Cette résine est ensuite durcie à l’aide d’une lampe à lumière bleue appelée lampe polymérisante.

Sillons de la molaire

Sillons recouverts du scellant

Le scellant un traitement avantageux

Le scellant comporte donc plusieurs avantages.

Il permet d’abord de protéger les zones inaccessibles des dents par les poils de la brosse à dents. En réduisant ainsi les risques de développer de la carie, il réduit aussi la nécessité d’avoir recours à une obturation. De ce fait, il diminue d’autant les coûts tant biologiques (perte de substance dentaire, fracture dentaire et besoin d’avoir recours à un traitement de canal) que monétaires (le coût moyen de l’application d’un scellant est trois fois moins cher que celui d’une obturation).

De plus, il est de couleur blanche ou transparent, donc invisible et ne constitue aucune gêne au quotidien (manger, parler, rire…)

Avec le scellant, protéger la dent n’est plus un mythe. Son efficacité est prouvée. C’est une technique sûre et peu onéreuse pour réduire le risque de développer une carie. Un scellant dure environ entre 3 à 10 ans, ce qui offre une longue protection. Sa mise en place ne requiert qu’une visite, mais nécessite une vérification périodique pour contrôler l’usure ou la fracture du scellant.

Poser une question ou laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *