Aujourd'hui ouvert jusqu'à 21h00
Prendre Rendez-Vous
Pont fixe

Pont fixe

Le sourire et de jolies dents sont des éléments essentiels à la vie sociale, mais aussi pour conserver une bonne santé. La perte d’une ou plusieurs dents suite à une maladie, un accident ou dû à une mauvaise hygiène dentaire, peut très vite devenir gênante afin de manger correctement ou pour communiquer avec les autres. Heureusement, la dentisterie apporte des solutions aux patients qui souffrent de ce problème, notamment avec la pose d’un pont fixe dentaire.

Qu’est-ce qu’un pont dentaire ?

Le pont fixe est une prothèse collée soit aux dents adjacentes, soit à des implants situés de part et d’autre de l’espace édenté. Il vise à remplacer une ou des dents manquantes. On dit qu’il est fixe, car il est impossible pour le paient de l’enlever lui-même. Le patient n’a pas à l’enlever pour le nettoyer après chaque repas comme avec une prothèse partielle amovible et l’entretient est presque le même que pour des dents naturelles. Cette technique permet d’éviter le désalignement des dents restantes et l’apparition d’autres pathologies dues à leur absence. Il existe plusieurs types de ponts fixes.

Le pont fixe traditionnel

Cette version du pont consiste à enlever l’émail des dents adjacentes à l’espace édenté afin de les recouvrir de couronnes appelées piliers. Ces derniers, placés de chaque côté de l’espace édenté, servent de dents de support auxquelles sont liées les fausses dents de remplacement.

Le pont papillon

Le pont papillon est surtout utilisé lorsqu’il ne manque qu’une seule dent. Les dents adjacentes (dent piliers) sont taillées de façon à ce que l’on puisse y insérer des attaches appelées ailerons. Moins invasive, cette technique reste toutefois une solution moins durable à long terme. De plus, il ne peut être utilisé lorsqu’une trop grande force masticatoire est appliquée sur les dents.

Le pont sur implant

Le pont sur implants est utilisé lorsque l’espace édenté est plus large (lorsqu’il manque trois dents ou plus) ou lorsque l’on ne veut pas tailler l’émail des dents adjacentes à l’espace édenté.

Dans ce cas, les implants sont d’abord placés dans l’os de la mâchoire. Le pont peut ensuite être fabriqué.

Les étapes de la fabrication

Afin de poser la dent artificielle, le dentiste prépare les deux dents saines qui se trouvent de chaque côté de la partie édentée. Pour cela, elles seront façonnées pour recevoir deux couronnes fabriquées sur mesure suite à la prise d’une empreinte qui servira de modèle.

Pendant le temps de préparation, un pont temporaire sera installé afin de protéger les dents et la gencive. La procédure est semblable pour un pont fixé à des implants dentaires. Il ne reste plus alors qu’à cimenter la dent artificielle aux deux dents qui se trouvent de chaque côté afin que le pont fixe soit installé de façon permanente.

Les avantages

Il ne faut jamais laisser un espace libre dans une dentition car les conséquences sont souvent désastreuses à long terme. Outre l’image peut esthétique et les désagréments dans la vie sociale et la vie courante, une dentition incomplète est également une source de problèmes de santé.

La pose d’une dent artificielle pour remplacer une dent manquante permet de récupérer une élocution naturelle ainsi qu’une mastication plus efficace pour faciliter la digestion. Un pont fixe permet également de ne pas affaiblir les dents saines adjacentes et d’éviter leur déplacement. Le pont ainsi fixé ne se retire pas, sauf intervention du dentiste. Cela évite le désagrément d’enlever et d’entretenir un appareil dentaire amovible.

Les progrès dans le domaine des dents artificielles permettent d’obtenir des résultats très esthétiques et naturels et une harmonie de l’ensemble de la dentition. L’autre avantage de cette prothèse fixe est sa durabilité dans le temps, au moins dix ans en moyenne et voire plus si la prothèse est bien entretenue (notez que le pont fixe sur implants à une durée de vie beaucoup plus longue que le pont fixe sur dents naturelles).

Bon à savoir

Pour que l’appareil fixe reste en bon état, l’hygiène bucco-dentaire est essentielle. Le brossage des dents est bien entendu primordial mais il faut également passer de la soie dentaire quotidiennement et minutieusement. Des détartrages et des examens réguliers (minimum deux par an) chez le dentiste sont recommandés pour s’assurer que non seulement l’appareil est en bon état mais surtout que les dents qui servent de pilier sont dans un état absolument irréprochable pour que l’ensemble tienne.

Sur le plan esthétique, il faut accepter que l’émail des deux dents saines adjacentes à la partie édentée soient limées afin d’y installer les couronnes appelées, piliers. C’est pourquoi que lorsqu’il ne manque qu’une seule dent, la couronne sur implant est une meilleure solution puisqu’elle ne nécessite pas d’endommager des dents en bon état. De plus, son coût de fabrication est à peu près le même qu’un pont fixe de trois unités.

Poser une question ou laisser un commentaire

Laisser un commentaire

  1. Cynthia dit :

    Bonjour je voudrais savoir combien coûte un pont car j’aimerais en avoir un pour 8 dents avant alors je voudrais savoir combien savoir me coûter merci

    1. Dre Goulet dit :

      Il est difficile de vous donner un prix sans avoir évalué votre bouche. Le coût d’un pont dépend du nombre de dents dites « piliers » vs le nombre de dents suspendues ou « pontiques ». Il ne faut pas confondre le pont qui est une structure fixe et collée aux dents vs une prothèse partielle amovible qui peut remplacer plusieurs dents, mais qu’on enlève pour brosser ses dents ou pour dormir. Le coût d’une prothèse partielle peut varier entre 2500$ et 3500$, selon le nombre de dents manquantes et la qualité des matériaux qui la compose, alors que le coût d’un pont fixe peut varier entre 3000$ (remplacement d’une dent) et 35 000$ (pour un pont remplaçant toutes les dents de la mâchoire et fixé sur des implants).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *