Aujourd'hui ouvert jusqu'à 21h00
Prendre Rendez-Vous
La ruée vers la biocompatibilité : l’obturation en composite

La ruée vers la biocompatibilité : l’obturation en composite

La ruée vers la biocompatibilité : l’obturation en composite

Le composite est jugé biocompatible à l’être humain, c’est-à-dire, qu’il n’entrave aucune perturbation biologique par sa composition chimique et physique. Il est composé d’un mélange de verre et de résine. Il existe dans une grande variété de couleurs se mariant aux teintes naturelles des dents. L’obturation en composite est ainsi utilisée pour son aspect naturel, ce qui améliore considérablement le côté esthétique de la dent.

Le composite se présente sous forme de pâte prête à l’emploi, qui durcit rapidement au moyen d’une lumière ultraviolette et adhère facilement à la dent. Autrefois, il était initialement utilisé pour les dents antérieures. De nos jours, la mise en œuvre du système de composites plus résistants a permis de l’utiliser pour les dents postérieures. Les restaurations directes des dents postérieures sont tout à fait possibles. En raison de son esthétique, les solutions au plombage blanc sont de plus en plus demandées. De plus, plus, lors de la réparation d’une carie, l’obturation en composite nécessite moins de destruction dentaire qu’avec celle faite en amalgame.

Par ses diverses qualités, elle est souvent utilisée pour reconstruire une ou plusieurs dents aussi bien chez les enfants que chez les adultes.

Esthétique, polyvalence et hygiénique, les bienfaits de la solution en composite sont complets, mais présentent quelques limites. En effet, le non-respect de l’hygiène buccal ainsi qu’une alimentation riche en acides peut engendrer un risque de décèlement plus rapide de la restauration

Poser une question ou laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *