Aujourd'hui ouvert jusqu'à 21h00
Prendre Rendez-Vous
Instructions après une chirurgie

Instructions après une chirurgie

Il est très important de suivre cette liste d’instructions après chirurgie dentaire. Les soins recommandés ici doivent être respectés afin de favoriser une guérison rapide et sans complications. Notez qu’après la chirurgie ou l’extraction d’une dent, il est normal de sentir un certain inconfort et de l’enflure. Les conseils ci-dessous vous aideront à réduire cet inconfort ainsi que l’enflure.

À éviter

Il est important de suivre les indications ci-dessous afin d’éviter les complications postopératoires.

  • Évitez de vous rincer la bouche, ou de cracher.
  • Évitez de boire avec une paille.
  • Évitez de fumer pour au moins 7 jours. Le tabagisme ralentit la guérison et peut entraîner des complications postopératoires allant de la perte du caillot sanguin (alvéolite) jusqu’à la nécrose de l’os.
  • Évitez les aliments ou les boissons chaudes
  • Évitez l’alcool, elle augmente les risques de saignement.
  • Évitez les activités qui font augmenter le rythme cardiaque pour une période de 48 heures.

Douleur

  • Après certaines procédures, nous vous aurons prescrit des médicaments afin de soulager la douleur. Ces derniers doivent être pris selon les indications inscrites sur l’emballage du médicament.
  • Trois types de médicaments sontnormalement  prescrits pour soulager la douleur :
  1. L’acétaminophène (Tylenol, Atasol) est un analgésique qui contrôle les douleurs légères à modérer. Il ne cause pas de somnolence et n’a pas d’effet anti-inflammatoire.
  2. L’ibuprofène (Motrin, Advil) contribue à réduire l’enflure et soulage les douleurs modérées. Ils sont sans somnolence.
  3. Les antidouleurs narcotiques comme la codéine ou l’hydromorphone sont des dérivés de la morphine et sont utilisés pour traiter des douleurs plus sévères. Ils n’ont cependant aucun effet anti-inflammatoire et peuvent causer des nausées, de la constipation et de la somnolence.

Il est normal de ressentir de la douleur après une chirurgie durant 24 h à 72 h

Si la douleur augmente où persistent après 3 jours ou si vous avez pris vos médicaments comme prescrit et que la douleur n’est pas soulagée adéquatement, contactez-nous.

Enflure

De l’enflure peut apparaître à la suite de la chirurgie. Cette enflure augmentera jusqu’à 48hrs après votre opération. Afin de minimiser celle-ci, appliquez un sac de glace enveloppé dans un linge sur la région à raison d’une quinzaine de minutes par heure pendant les 48 premières heures. Garder la tête légèrement surélevée durant les 24 premières heures contribuera aussi à limiter l’enflure. Au troisième jour à la suite de la chirurgie, l’application de compresses chaudes et humides favorisera une résolution plus rapide de l’enflure. Cette dernière peut persister jusqu’à 7 à 10 jours après la chirurgie. Des ecchymoses communément appelées « bleus » peuvent aussi apparaître sur la peau. Elles disparaîtront au bout de cinq à sept jours. Finalement, il se peut que vous ayez de la difficulté à ouvrir la bouche. Le tout devrait s’atténuer au bout de quatre à cinq jours.

Saignement

Il est normal qu’il y ait un saignement léger à modérer à la suite de la chirurgie. Afin de contrôler le saignement, utilisez les compresses de gaz qui vous ont été fournies, pliez-les en quatre et placez-les sur la région du saignement. Maintenez une pression ferme en mordant le gaz pendant 30 minutes. Vous pouvez changer les gaz toutes les 30 minutes jusqu’à l’arrêt du saignement. Si le saignement persiste, vous pouvez mordre sur une pochette de thé mouillée puisque le thé appliqué localement favorise la coagulation.

Évitez aussi de cracher ou de rincer la bouche énergiquement et de brosser les dents adjacentes au site opéré durant les 48 premières heures, car cela favorise le saignement. Évitez aussi les aliments très chauds et épicés, l’alcool ainsi que boire avec une paille durant cette période. Il est aussi très important d’éviter toute activité qui augmente le rythme cardiaque.

Pour la première nuit suite à la chirurgie, dormez avec la tête surélevée et protégez vos oreillers à l’aide d’une serviette.  Il est normal d’avoir un petit filet de sang dans la salive dans les 24 premières heures à la suite de la chirurgie, ce qui pourrait tacher votre lit.

Si vous n’arrivez pas à contrôler le saignement ou si ce dernier est abondant, contactez-nous.

Antibiotiques et infection

Un antibiotique peut vous avoir été prescrit pour traiter ou prévenir une infection. Si tel est le cas, prenez-le tel qu’indiqué sur le contenant. Il faut poursuivre la médication et la prendre au complet même si vous n’avez plus d’enflure ou de douleur. Si vos antibiotiques vous causent des problèmes tels des maux de ventre, des nausées, des vomissements ou de la diarrhée, contactez-nous.

Les infections sont relativement rares et surviennent en moyenne 3 à 5 jours après la chirurgie. Voici les signes d’une infection : une enflure ferme et douloureuse de la joue, de la difficulté à ouvrir la bouche, un mauvais goût dans la bouche ou la présence d’un écoulement de pus jaunâtre. Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, communiquez avec nous.

Alimentation et Recettes

Il est très important de s’alimenter dès votre retour à la maison. Des nausées et vomissements sont souvent présents chez les patients déshydratés. Pendant les 2 premiers jours, prenez des repas légers composés d’aliments de consistance molle comme le yogourt, la soupe, du Jello, des smoothies, des purées de fruits ou de légumes, des œufs ou autres liquides. À partir du surlendemain ou lorsque vous vous en sentirez capable, passez graduellement à un régime alimentaire plus solide. Évitez cependant les aliments chauds et épicés ainsi que l’alcool.

Vous trouverez ci-dessous quelques recettes adaptées pour les patients ayant subi une chirurgie buccale.

 

Hygiène buccale

Il est important de garder votre bouche propre. Évitez de brosser vos dents près du site de la chirurgie ou de rincer votre bouche énergiquement pour une période de 48 h puisqu’une trop grande pression dans la bouche risquerait de déloger votre caillot sanguin et de redémarrer le saignement. Laissez le liquide en contact avec vos gencives et laissez-le ensuite couler dans le lavabo, sans cracher. Hygiène buccale et nausées.

Il est possible que vous ayez une prescription d’un rince-bouche antibiotique. Ce rince-bouche doit être utilisé comme prescrit. Si vous n’avez pas eu de rince-bouche prescrit, vous pouvez utiliser un rince-bouche composé d’eau salée préparé en mélangeant une cuillère à thé de sel dans un grand verre d’eau tiède. Rincez 4 fois par jour après les repas et au coucher pour une semaine suivant la chirurgie.

Sachez qu’une bonne hygiène buccale permet de diminuer les chances de développer une infection.

Nausées

Les nausées ou les vomissements sont une complication relativement fréquente à la suite d’une chirurgie buccale mineure. Ils sont présents lorsque le patient ne s’est pas assez hydraté ou chez les patients qui réagissent aux antidouleurs narcotiques.

Si vous souffrez de nausées ou de vomissements, commencez par prendre les mesures qui suivent:

Tout d’abord, assurez-vous de bien vous hydrater. Cesser si possible la prise d’antidouleurs narcotiques comme la codéine, l’hydromorphone ou l’hydrocodone

Vous pouvez continuer l’acétaminophène et les anti-inflammatoires, car les nausées ne sont généralement pas occasionnées par ces médicaments.

Si vous n’avez pas d’allergie, nous vous recommandons de prendre un comprimé de Gravol. Cette médication ne nécessite pas de prescription. Il faut cependant la demander au pharmacien. Le Gravol est offert en comprimé et en suppositoire. L’effet avec le suppositoire est plus rapide et l’absorption est meilleure en présence de vomissements.

Attendez 45 minutes et tentez de manger une petite quantité de nourriture. Reprenez une alimentation normale de façon graduelle par la suite.

Ces mesures permettent de régler rapidement la plupart des cas de nausées ou de vomissements postopératoires. Si vos nausées persistent, communiquez avec nous.

ALVÉOLITE

L’alvéolite est une des complications parmi les plus communes à la suite de l’extraction d’une dent. Elle consiste en  la perte du caillot sanguin au site d’une extraction et survient généralement de 2 à 7 jours suivant l’intervention chirurgicale.  Lorsque le caillot tombe, l’os se retrouve exposé au  milieu buccal et émet un signal de douleur. Lors d’une alvéolite, le patient ressent une douleur lancinante et continue au site de l’opération ainsi qu’ à la pression sur la ou les dents qui sont adjacentes à l’espace nouvellement édenté. Cet inconfort est généralement soulagé par la prise de médicaments antidouleur comme l’Ibuprofène.   Sans traitement, l’alvéolite disparaît après 15 jours.  Si vous croyez souffrir d’une alvéolite, nous vous recommandons de venir nous consulter afin que l’on puisse appliquer un pansement sédatif au site de l’extraction afin de soulager la douleur de façon permanente.

ENGOURDISSEMENT

Si vous avez la sensation d’être encore « gelé » alors que votre intervention remonte à au-delà de 24 heures, appelez-nous.  Nous vous prescrirons la médication nécessaire afin d’éliminer la sensation d’engourdissement que vous ressentez.  N’oubliez pas qu’il est important de prendre rapidement la médication afin de rétablir la situation.  Ne tardez donc pas à nous aviser!

Activités physiques et autres précautions

Évitez toute activité physique intense le jour de la chirurgie. Reposez-vous le reste de la journée en gardant votre tête légèrement surélevée. Éviter de fumer pour les 7 jours suivants la chirurgie. La fumée de cigarette ralentit la guérison et augmente la douleur postopératoire.  De plus, elle augmente considérablement le risque de développer une alvéolite.

Poser une question ou laisser un commentaire

Laisser un commentaire

  1. Hassan dit :

    Bonjour, j’ai subi une extraction de la 37 samedi 15 avril 2017, je ressens toujours un engourdissement de la partie du menton sous la moitié gauche de la lèvre , j’en ai parlé au chirurgien il m’a prescrit de la vitamine B.
    Le 20 avril 2017 je commence à sentir des brûlures sur cette partie.

    Merci

    1. Dre Goulet dit :

      La sensation d’engourdissement est possible, quoique rare, suite à une chirurgie des molaires inférieures. Normalement,tout rentre dans l’ordre dans les semaines qui suivent l’extraction. Votre chirurgien doit faire un suivi de votre guérison en vous revoyant périodiquement afin de suivre l’évolution de votre condition. Par contre, si vous avez l’impression que la situation se détériore (douleur, sensation de brûlure), il est important de contacter rapidement votre spécialiste afin de le mettre au courant. Ce dernier pourra ainsi vous prescrire la médication appropriée afin de résoudre votre problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *