Aujourd'hui ouvert jusqu'à 21h00
Prendre Rendez-Vous
Blanchiment de dents

Blanchiment de dents

Le nombre de personnes qui utilisent un traitement de blanchiment de dents augmente de jour en jour. Le sourire étant souvent le premier contact avec autrui, nombreux sont ceux qui ont le désir de marquer leur première rencontre par un sourire éclatant. Par contre, tous les traitements blanchissants ne sont pas sécuritaires. Donc, soyez prudent!

Comment ça fonctionne?

Le traitement blanchissant est une réaction d’oxydation. L’émail réagit au contact du produit de blanchiment, le peroxyde d’hydrogène. Ce dernier, en touchant la dent, se métabolise en eau et en radicaux libres d’oxygène. Ces radicaux libres d’oxygène possèdent un seul électron qui se combine aux pigments présents dans l’émail afin de les décolorer et les rendre solubles. Le produit, pour être efficace, doit donc pouvoir rester en contact durant de longues minutes avec l’émail de la dent.

Présentement, seul le gel de peroxyde d’hydrogène peut blanchir l’émail des dents. Quant au gel de peroxyde de carbamide qui est aussi utilisé pour blanchir les dents, il se dégrade d’abord en peroxyde d’hydrogène et en urée avant de débuter son action blanchissante.

Quels sont les types de traitements de blanchiment?

Plusieurs techniques de traitements blanchissants chez le dentiste sont offertes afin de blanchir les dents. Sachez d’abord que le produit blanchissant traverse la couche d’émail. Plus sa concentration est élevée, plus la réaction inflammatoire au niveau du nerf de la dent sera importante. C’est pourquoi les traitements blanchissant fait à la chaise sont plus irritants pour les dents que les traitements de blanchiment fait à la maison. Voici une description de ces deux types de traitements blanchissants.

Le traitement de blanchiment fait au cabinet du dentiste, consiste en l’application sur les dents d’un gel de peroxyde d’hydrogène d’une concentration de 35%. Le produit est laissé sur les dents pendant quelques minutes pour ensuite être rincé. Lors d’une séance de blanchiment à la chaise du dentiste, les dents peuvent recevoir de 4 à 5 applications de ce gel très concentré. Souvent, des lumières (ZOOM ou LED) ou des lasers peuvent être utilisés afin de chauffer le produit blanchissant et raccourcir ainsi le temps du traitement. Ils ne rendent pas le produit de peroxyde d’hydrogène plus efficace.

Malheureusement, les données scientifiques concernant l’effet à long terme de ce type de traitement sur les dents sont insuffisantes pour qu’on puisse en évaluer les risques. On sait toutefois qu’ils ont un effet inflammatoire plus important sur le nerf de la dent que les techniques utilisant un gel de peroxyde d’hydrogène beaucoup moins concentré.

Le traitement de blanchiment fait à la maison a, par contre, fait l’objet de plusieurs études. Cette technique est plus sécuritaire puisqu’elle emploie des concentrations de gel de peroxyde d’hydrogène de 7.5% ou 9% seulement.

Votre dentiste prendra tout d’abord des empreintes de vos dents. Il fera par la suite fabriquer des gouttières transparentes dans lesquelles le produit de blanchiment sera appliqué. Vous devrez porter ces gouttières de 20 à 30 minutes par jour selon la concentration du produit utilisé et ce, pour une période de 14 jours. Il est possible de prolonger le traitement au-delà de deux semaines lorsque les dents sont au départ très jaunes afin d’obtenir les résultats désirés.

Peu importe le type de traitement de blanchiment choisis, il est possible de ressentir de la sensibilité aux dents durant le traitement. Habituellement, ce désagrément disparaît dès que l’on arrête l’application du produit de peroxyde d’hydrogène sur les dents. Le traitement blanchissant n’est donc pas recommandé chez les personnes souffrant déjà de sensibilités importantes aux dents, puisqu’il pourrait aggraver leur sensibilité.

De plus, les patients souffrant de maladie des gencives actives, de caries dentaires ou ayant des obturations défectueuses ne sont pas de bon candidat au traitement de blanchiment. Les femmes enceintes doivent aussi éviter les traitements de blanchiment et AUCUN TRAITEMENT DE BLANCHIMENT NE DEVRAIT ÊTRE ADMINISTRÉ AVANT L’AGE DE 17 ANS!!

Finalement, sachez toutefois que le produit blanchissant n’a aucun effet sur la couleur des couronnes, des facettes, des prothèses (dentiers) et des obturations de composite (plombage blanc).

Quelle est la durée de vie du traitement de blanchiment?

L’effet du blanchiment peut durer de six mois à deux ans. Il sera moins durable chez les fumeurs et les patients ayant une alimentation acide ou très sucrée. Des retouches seront donc nécessaires afin de maintenir la couleur de vos dents. C’est pourquoi nous avons développé le Programme Fidélité Blanc pour la Vie.

Le dentiste, pour un traitement efficace et sécuritaire

Dans tous les cas, il est recommandé de toujours consulter un dentiste avant de procéder à un traitement blanchissant. Selon l’historique de votre dentition (traitements reçus dans le passé, travaux dentaires récents, infections, sensibilité dentaire…), il pourra déterminer précisément la raison de la détérioration de la couleur des dents et évaluer s’il croit que le blanchiment donnera, chez vous, de bons résultats.

Poser une question ou laisser un commentaire

Laisser un commentaire

  1. Marc Duprix dit :

    J’ai toujours eu les dents très jaunes. Je ne veux plus avoir de telles dents, et donc je fais des recherches sur le blanchiment. Je vais employer une ou deux de ces méthodes !

    1. Louise Goulet dit :

      Pour un traitment efficace et sécuritaire, assurez-vous d’abord que vos dents sont exemptes de carie et que vos restaurations dentaires ( plombage ou couronne) sont en bon état. Assurez-vous aussi que vos gencives sont en santé et qu’il n’y a pas de tartre ou de taches sur vos dents. Un examen chez votre dentiste ainsi qu’une visite à votre hygiéniste sont donc de mise avant de débuter un traitement de blanchiment. Sinon, gare aux complications!! Bonne chance!

  2. clarice ledoux dit :

    Ce sont des bonnes informations sur le blanchiment de dents ! L’article a expliqué que la couleur des dents naturelle n’est pas parfaitement blanche et varie. Je ne le savais pas ! Alors, je me demande pourquoi tout le monde veut avoir les dents si blanches si ce n’est pas naturel. C’est très intéressant.

  3. Francois Daigneault dit :

    Est ce que le fait de fumer du canabis pendant un traitement de blanchiment est aussi dangereux qu une cigarette et qu’elle sont les dangers si j’en prends pendant le traitement merci

    1. Louise Goulet dit :

      Lors du traitement de blanchiment, les dents deviennent poreuses. C’est pourquoi il est contre-indiqué de fumer (tabac et cannabis) puisque les dents risquent de tacher. De plus, aucune étude n’a été réalisée afin de mesurer le degré de toxicité du cannabis combiné au peroxyde d’hydrogène qui est utilisé pour blanchir les dents. Il est donc recommandé de s’abstenir de fumer durant le traitement.

      Il faut toutefois noter que puisque le cannabis réduit l’efficacité du système immunitaire, les consommateurs de ce produit sont à plus haut risque de développer des lésions ou infections au niveau de la bouche. Comme le peroxyde d’hydrogène est un irritant, il est recommandé de ne faire ce traitement que sous la supervision d’un dentiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *