La clinique est présentement fermée
Prendre Rendez-Vous
Grossesse et maladie de gencive

Grossesse et maladie de gencive

Il est là, dans votre ventre et vous prenez toutes les mesures possibles pour qu’il naisse en santé.  Mais saviez-vous que si vous souffrez d’une maladie de gencive, votre petit bébé risque de venir au monde prématurément?  Les prématurés sont souvent des bébés de petit poids et ils sont à haut risque de développer de graves problèmes de santé.  Si vous souffrez d’une maladie de gencive durant votre grossesse, vous avez 4 fois plus de chance que votre poupon naisse avant 37 semaines ou qu’il pèse moins de 2.5 kg (la normale étant de 39 semaines et 3.5 kg).

Les maladies de gencive et la grossesse

Pendant la grossesse, les taux d’hormones sont beaucoup plus élevés.  Outre le fait que vous ayez envie de manger des cornichons avec votre crème glacée, ces hormones rendent les gencives beaucoup plus sensibles aux bactéries contenues dans la plaque dentaire.  Et ce, même si cette plaque est en toute petite quantité!

Normalement, les problèmes apparaissent entre le deuxième et le troisième mois de grossesse.  Les gencives sont alors plus rouges, plus gonflées et vont parfois saigner.  Il arrive même que pendant le troisième trimestre, elles deviennent plus douloureuses.  Parfois, une lésion sanguinolente se forme sur la gencive.  On l’appelle le granulome pyogénique.  Le traitement pour tout ça?  Et bien, il faut parfois attendre après l’accouchement pour pouvoir traiter ces complications.  Bienvenue les semaines d’inconfort!  Quant à l’esthétique et l’haleine, je vous laisse imaginer!

 

L’effet des maladies de gencive sur le fœtus

Il a été démontré que les bactéries de la maladie de gencive traversent dans la circulation sanguine et peuvent ainsi s’attaquer au fœtus. Les endotoxines produites par les bactéries déclenchent la fabrication de médiateurs de l’inflammation appelés cytokines et de prostaglandines.  Lorsque le taux sanguin de ces dernières est assez élevé, elles stimulent le travail et peuvent déclencher l’accouchement de façon prématurée.  L’augmentation des cytokines est aussi responsable de la rupture des membranes utérines.  Finalement, ces médiateurs de l’inflammation traversent la barrière placentaire et ont un effet toxique sur le fœtus, nuisant au développement de celui-ci.  Le résultat? Un bébé de petit poids.

Comment éviter tout ça?

Évidemment, il est possible d’éviter toutes ces complications.  Comment? En suivant les recommandations émises par l’Académie Américaine de Dentisterie Pédiatrique.  Les voici:

  • Consulter un dentiste avant ou tôt pendant la grossesse
  • maintenir une bonne hygiène dentaire en utilisant la brosse à dents et la soie dentaire au moins deux fois par jour
  • utiliser une pâte dentifrice fluorée (attention de ne pas l’avaler!)
  • réduire la consommation de sucre
  • éliminer les caries présentes sur vos dents
  • éviter de partager des ustensiles qui pourraient vous contaminer avec les bactéries de la bouche d’une autre personne
  • Utiliser des pastilles contenant du Xylitol (à raison de 4 grammes par jour) afin de réduire la quantité de bactéries présentes dans votre bouche
  • En cas de doute, consulter votre dentiste le plus rapidement possible

 

Sur ce, nous vous souhaitons une belle grossesse et un accouchement autour de 40 semaines!

 

Pour plus d’informations sur le sujet: Periodontitis: A risk for delivery of premature labor and low-birth-weight infants