Aujourd'hui ouvert jusqu'à 21h00
Prendre Rendez-Vous
Quels sont les types de greffe possible?

Quels sont les types de greffe possible?

Catégorie: Parodontie

Question

Quels sont les types de greffe possible?

Réponse

Greffe autogène libre :

Cette technique consiste en une première étape qui est de prélever une mince couche de gencive au niveau du palais, afin de la repositionner ensuite à l’endroit où la gencive est absente. Bien que peu utilisée de nos jours, ce type de greffe peut être indiquée dans certaines situations particulières. On l’emploie dans les cas où il y a manque ou absence de gencive kératinisée. Cependant, on ne peut utiliser ce type de greffe pour recouvrir la racine déchaussée. Comme elle n’est pas recouverte, la racine de la dent peut rester sensible au chaud et au froid. Par contre, la greffe va stopper la progression de la récession.

Greffe de tissu conjonctif :

Cette technique, qui est de plus en plus utilisée, donne des résultats plus esthétiques tout en occasionnant moins de douleur que la greffe autogène libre. Cette technique permet, en plus de stabiliser le déchaussement de la dent, d’en recouvrir la racine Elle consiste en une petite incision au palais permettant de prélever la couche de tissus qui se trouve sous la peau appelée, couche conjonctive. On referme ensuite la peau au palais à l’aide d’un petit point de suture. Le tissu ainsi prélevé est ensuite fixé sur la racine de la dent déchaussée. Les cellules provenant de la gencive avoisinante au site greffé peuvent ensuite migrer vers la greffe de tissu conjonctif, permettant ainsi une guérison uniforme. Le tissus conjonctif étant plus épais avec l’âge, cette greffe est plus facile à réaliser chez les adultes que chez les enfants ou les adolescents.

Greffe Alloderm :

L’Alloderm est une matrice de protéines libérée de toutes cellules et vaisseaux sanguins. Ces matrices sont utilisées depuis de nombreuses années dans les chirurgies de reconstruction de la peau chez les grands brûlés. Elle sont aussi utilisées dans les chirurgies de reconstruction (tête, cou, urogynécologique, etc.) Contrairement à la greffe autogène libre et à la greffe de tissus conjonctifs, cette technique ne nécessite pas de prélèvement au palais La matrice Alloderm est d’abord fixée sur la racine de la dent déchaussée. Il s’ensuit une migration des cellules et des vaisseaux sanguins de la gencive du patient adjacente au site, dans la matrice La racine ainsi recouverte, bénéficie d’une réparation naturelle.

Pour plus d’informations sur le produit Alloderm, nous vous invitons à consulter le site de la compagnie LifeCell au http://www.lifecell.com/health-care-professionals/lifecell-products/allodermr-regenerative-tissue-matrix/



Questions et commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *